Mon Denier

sélectionnez votre Diocèse

80 60 02 51 10 51 52 Diocèse d’Amiens Diocèse de Beauvais Diocèse de Soissons Diocèse de Reims Diocèse de Châlons-en-champagne Diocèse de Troyes Diocèse de Langres

Mon denier soutientla minute spi

Je soutiens la minute spi'

5 idées reçues sur le denier

Faux ! Cette idée d'une Église "pleine aux as" provient souvent de la richesse de son patrimoine immobilier. Si elle est réelle, cette richesse est avant tout génératrice de coûts importants (entretien, réfection, impôts...). Rappelons que les églises et bâtiments construits après la loi de 1905 sont à la charge des paroisses et diocèses et que ceux-ci ne peuvent pas posséder durablement d'immeubles de rapport. Nombreux sont les diocèses qui rencontrent des difficultés financières : aidez-les en donnant au denier !
Ni le Vatican ni l'État ! Les sources de financement de l'Église sont les suivantes : le Denier de l’Église (!), les quêtes, le casuel (offrandes réalisées à l’occasion des mariages, baptêmes, obsèques…), les offrandes de messe et les legs (transmission de biens d’un défunt à une personne physique ou morale). Depuis la loi de 1905, les prêtres et évêques ne sont plus rémunérés par l'État. Les cathédrales d'avant la loi sont devenus propriété de l'État, et les églises sont devenues propriété (bien malgré elles) des communes, ceux construites après celle-ci sont à la charge de l'Église. Quant au Vatican, ce sont nos paroisses qui apportent leur contribution financière au Saint-Siège et pas l'inverse !
Et non ! Le denier et la quête sont deux sources différentes de financement des dépenses de nos églises. Vous êtes nombreux déjà à vous montrer très généreux envers nos églises. Mais comprenons que chaque ressource a son objectif spécifique. L’argent donné aux quêtes sert essentiellement au fonctionnement des paroisses. Les œuvres de partage permettent d’accueillir et d’accompagner les personnes en difficulté. Le denier de l’Église, quant à lui, est destiné à permettre la rémunération des prêtres et des salariés laïcs. C’est seulement notre contribution au denier de l’Église qui permet à toutes ces personnes de vivre décemment et d’assurer leur mission.
Attention : contrairement aux religieux, les prêtres ne prononcent pas de vœux. Cependant, ils doivent également vivre dans la chasteté, l'obéissance à leur évêque et le détachement des biens matériels. L'évêque d'un diocèse a le devoir de loger et rétribuer convenablement ses prêtres qui perçoivent une allocation. Pas de salaire donc, mais une rétribution qui est équivalente d'un diocèse à l'autre, à quelques dizaines d'euros près. Cette rétribution est financée par nos dons au denier. Celle-ci doit leur permettre de supporter les dépenses du quotidien (oui, les prêtres doivent aussi pouvoir se nourrir, se vêtir, assumer l'entretien de leur logement, se former, ...). Rappelons également que nos prêtres sont formés ( et ont, pour beaucoup, l'équivalent d'un BAC +5 voire d'un doctorat), qu'ils sont en mission, disponibles au moins 6 jours sur 7 et ce pour nous accompagner dans notre chemin de sainteté. Leur rétribution n'excède jamais un SMIC et eux aussi ont à cotiser... Ce n'est pas demain qu'ils auront la Rolex au poignet. Ils sont dépendants de notre générosité, offrons-leur les moyens de mener leur mission, donnons au denier !
Chacun de nos prêtres est une bonne raison de donner au denier. Si nous, qui sommes fidèles, ne leur donnons pas les moyens d'annoncer la bonne nouvelle, nous participons à ce déclin. Témoins nous sommes, mais il est également de notre devoir de participer, à la hauteur de ce que l'on peut donner, à cette grande mission qu'est celle de l’Église.

Le denier est un don particulier puisqu’il permet de montrer son appartenance à l’Église.

Chaque don est important.

Faire un don

FAQ

Le denier est une contribution volontaire, c’est à vous de choisir le montant de votre don ! L’Église suggère néanmoins de donner en moyenne à 1% à 2% de votre revenu annuel. Si vous êtes imposable, vous pouvez déduire 66% du montant versé dans la limite de 20% du revenu imposable. On a coutume de dire que 100€ de don revient en réalité à 34€ après déduction.
Nous vous adresserons votre reçu fiscal sous 3 semaines. Il vous permettra de justifier de la réduction d’impôt à laquelle vous avez droit en donnant au denier (66% du montant de votre don dans la limite de 20% du revenu). N’oubliez pas de bien compléter les champs de contact donc ! Merci pour votre don !
BONNE NOUVELLE !! La mise en place du prélèvement à la source en 2019 n’entraîne pas la suppression de la réduction d’impôt à la suite du don. Cette réforme fiscale modifie simplement la date à laquelle vous allez bénéficier concrètement de cet avantage fiscal : l’administration fiscale applique un taux de prélèvement correspondant au niveau de vos revenus. Ce taux appliqué à partir de janvier 2019 ne tient pas compte des dons aux associations et de la réduction d’impôt qui leur correspond. Votre déclaration 2019 mentionnera les dons faits en 2018, les services fiscaux procéderont alors à une régularisation au cours de l’été 2019 en vous reversant le montant correspondant à votre réduction d’impôt. N.B : un acompte de 60% de cette réduction sera versé par les services fiscaux aux donateurs dès janvier 2019. Ce pourcentage s’appliquera sur la base de la réduction d’impôt dont vous aurez bénéficié en 2018 pour vos dons faits en 2017. Le solde sera ensuite versé pendant l’été 2019 sur la base de la déclaration de revenus (et donc des dons faits en 2018 et déclarés à cette occasion) adressée au printemps 2019. ATTENTION : l’acompte de 60% de janvier 2019 étant calculé sur la base des dons faits en 2017, vous ne le toucherez pas si vous n’avez pas fait de dons cette année là. La réduction d’impôt pour les dons faits en 2018 ne vous sera alors intégralement remboursée qu’au cours de l’été 2019
Vous souhaitez que votre don revienne à votre paroisse ? C’est possible, même en ligne ! Pour cela, il vous suffit simplement de préciser son nom lorsque vous remplirez le formulaire de don ! L’intégralité de la somme de votre don sera versée à la paroisse mentionnée lorsque vous avez fait votre don en ligne. Facile, non ?
Vous pouvez bien sûr donner par chèque. Pour cela, il vous suffit de déposer votre chèque à l’équipe en charge au sein de votre paroisse ou de l’adresser par voie postale à votre diocèse. Pour l’ordre du chèque, c’est vous qui décidez soit vous adressez votre don à votre paroisse ou soit vous confiez la somme à votre diocèse !

Contact

Découvrez notreBlog

Sans toi, l’Eglise est incomplète

Chacun d’entre nous est précieux aux yeux de Jésus. Oui, même toi et même ta voisine du 4° un peu relou ! Jésus s’est livré pour chacun d’entre nous et il a souhaité que l’Eglise soit unie, comme Lui et son Père sont unis. L’adage populaire le dit : « L’union fait la force ». […]

Lire l'article