Mon Denier


«J’invite les chrétiens du diocèse, les paroisses et les mouvements à faire preuve d’inventivité pour mettre en œuvre la charité évangélique à travers des actes concrets dictés par la situation inédite dans laquelle nous sommes.»
exhorte Mgr Touvet, évêque de Châlons-en-Champagne, au début du confinement total.

Chose dite, chose faite : Allô, pastorale santé ?

Dans les diocèses de Châlons-en-Champagne, Troyes, et Beauvais (entres autres), une ligne d’écoute téléphonique est ouverte 7j / 7j et des bénévoles assurent une présence par la parole aux plus isolés.

Grâce à ce numéro vert, « nous pouvons appeler les personnes que nous visitons habituellement, les personnes hospitalisées, les résidents de maisons de retraite, les personnes immobilisées chez elles » explique Julien Serey, responsable communication au diocèse de Beauvais.

Grâce à « Allô pastorale Santé », nous pouvons appeler les personnes que nous visitons habituellement, les personnes hospitalisées, les résidents de maisons de retraite, les personnes immobilisées chez elles!

P. Desmet, diacre du diocèse d’Amiens, qui assure une présence auprès des personnes en situation sensible (santé, isolement ou autre), témoigne de son engagement : Lire son témoignage.

Mais en matière d’initiatives, ce n’est pas tout !

👉À Soissons, le Secours catholique (Caritas), en collaboration avec le diocèse, propose une newsletter de solidarité pour garder le lien, et des louanges lives assurées par le groupe Louange Soissons Sainte-Clotilde.

👉À Amiens, nous proposons de suivre le parcours Alpha sur zoom ! Alpha ? Une série sessions interactives qui permettent de parler spiritualité, de ses propres questions et convictions sur le sens de la vie.

👉À Langres, Mgr Joseph de Metz-Noblat propose régulièrement des méditations en ligne pour nous aider à garder « une ferme espérance » : Regarder les méditations. Une bouffée d’air frais pour nos journées confinées ! 

👉À Reims, avec-vous entendu parler de l’opération « Je couds un masque pour mon prêtre? » Pendant que nos diocèses nous assurent une manne spirituelle, un débat secoue la France : ou sont les masques ? Rapidement, on sort du placard les machines à coudre, nos armes pour lutter contre le virus ! Vous avez cousu votre propre masque, un autre pour votre grand mère ou votre voisine, un autre encore pour vos enfants ou les enfants de vos amis…? Si après tous ces efforts, il vous reste encore un peu de temps et d’élastiques, remettez-vous avec cœur à l’ouvrage ! Et cousez un masque ou deux pour les prêtres de votre entourage !

Vous avez bien entendu : le diocèse de Reims et des Ardennes vous propose de mettre vos talents de couturier / couturière à disposition et de coudre des masques lavables pour nos prêtres ! C’est par ici !

Mgr Éric de Moulins-Beaufort confie même sur les ondes de RCF Reims-Ardennes avoir reçu un masque avec des versets de l’Apocalypse !

Le masque, futur outil au service de la mission ?

Lire l’article suivant : Journal de confinement !